[04-Dec-2018 05:19:22 UTC] PHP Fatal error: Call to undefined function add_action() in /home/bongenie/public_html/wp-content/themes/abacus/inc/customizer.php on line 55 [04-Dec-2018 05:19:23 UTC] PHP Fatal error: Call to undefined function add_filter() in /home/bongenie/public_html/wp-content/themes/abacus/inc/template-tags.php on line 115 [05-Dec-2018 10:39:20 UTC] PHP Fatal error: Call to undefined function add_action() in /home/bongenie/public_html/wp-content/themes/abacus/inc/customizer.php on line 55 [05-Dec-2018 10:39:28 UTC] PHP Fatal error: Call to undefined function add_filter() in /home/bongenie/public_html/wp-content/themes/abacus/inc/template-tags.php on line 115 Les avantages et inconvénients de l’assurance vie - bon-genie.com
Skip to content

Les avantages et inconvénients de l’assurance vie

L’assurance vie est un support d’épargne se révélant assez souple et bénéficiant d’avantages fiscaux.

Les avantages de l’assurance vie

Comme pour toute police d’assurance, le souscripteur pour désigner librement les bénéficiaires qu’il souhaite. Ces derniers seront inscrits dans un document et ceux-ci pourront jouir du capital et de ses intérêts, que ce soit en cas de vie ou de décès.

Dans le cas contraire, une autre clause sera adoptée pour reverser ces capitaux au conjoint ou aux enfants et héritiers. L’assurance vie est aussi choisie pour ses avantages fiscaux. En effet, les intérêts générés ne seront pas imposables dans le cas d’un rachat ou d’un retrait de fonds, que ce soit partiel ou total.

L’imposition ne sera pas donc calculée en fonction de la somme concernée. D’autre part, les intérêts pourront être soit intégrés à l’impôt sur le revenu, soit à un prélèvement forfaitaire libératoire. Dans ce dernier cas, l’impôt sera à hauteur de 35 % pour un retrait précédant la quatrième année. Il sera de 15 % avant la huitième année et descendra à 7,5 % au-delà de ce délai. Mais pour les deux cas, un abattement annuel pourra être appliqué à partir de la huitième année.

Enfin, la succession est facilitée pour l’assurance vie. En cas de décès, la transmission des sommes ne sera pas soumise aux droits de succession et pourra donc échapper à la fiscalité successorale. Lorsque la transmission a lieu alors que le titulaire est encore vivant et qu’il désigne un autre bénéficiaire, c’est-à-dire une donation, aucune taxe ne sera appliquée également sous la barre des 152 000 €.

Les inconvénients de l’assurance vie

Les frais d’entrée et d’arbitrage sont sûrement les freins à la souscription de ce type d’assurance. Ils peuvent atteindre 1 % et des frais de versement sont aussi appliqués pour certains contrats avec un taux pouvant atteindre 5 %. Enfin, en cas de divorce et lorsque le couple marié vit sous le régime de la communauté légale, un problème de partage peut survenir si aucune close ne désigne le ou les bénéficiaires.